mardi 14 juillet 2009

Confitures de prunes

Un prunier qui ne donnait jamais, planqué dans une côte dans le jardin, à l'abri des regard, sauvage qui plus est, nous a cette année donné un tas de fruits en quelques jours, à notre grand étonnement, juteux mais fermes et difficiles à manger tels que. Résultat : confitures et compotées !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire