vendredi 11 mai 2012

Les couleurs d'Alain Milliat

Il y a peu j'ai déjeuné dans le nouveau restaurant d'Alain Milliat, connu pour ses jus et nectars de fruits aux saveurs variées et fabriqués de manière artisanale. Leur gamme de couleur, qui est une merveille, se décline dans les assiettes, mais aussi au travers de la décoration du lieu, dont les banquettes sont envahies d'accueillants coussins aux tonalités d'ocre, de brun et d'orangé.


De jolis sablés au parmesan surmontés d'œufs de harengs nous sont amenés, nous laissant le temps de regarder la longue carte des jus de fruits - ce sera cerise pour Lili, carotte pour Anne et kiwi pour moi-même. Le plein de vitamines à l'état pur ! L'ardoise annonce le menu du jour, unique. Ce midi-là nous commençons par un œuf cuit à 62°, crème de pomme de terre, comté et bœuf séché. Une merveille en bouche. Un léger goût d'yuzu provenant de l'huile de citron m'évoque un instant le beurre récemment trouvé chez Bordier. Un parfum subtil, passager, qui apporte à cette entrée le petit plus qui attise mes papilles.

Arrivent ensuite la dorade, sa purée de cébettes et son risotto à l'ail des ours et au parmesan, avec une pointe de tapenade. Le poisson à la cuisson parfaite est décoré de capucines, la touche colorée qui rappelle que l'on n'est pas là par hasard. Un plat exquis et divinement dosé, les papilles s'emballent.

Le dessert sera comme qui dirait la cerise sur le gâteau : gelée de fraises, glace vanille, poudre de caramel et chantilly pistache. La poudre caramel, au contact de la glace, reprend l'allure d'un caramel onctueux et lisse. Quant à la chantilly pistache, une véritable mousse aérienne parfumée juste ce qu'il faut. Les fruits nous rappellent le leitmotiv de la maison : le potager dans l'assiette et le verger à emporter au travers des jus. Bref, une gourmandise de fraîcheur pour clore ce repas.
Un petit mot de remerciement, ensuite, au Chef Jon Irwin (so british), pour sa cuisine créative et maitrisée… avant de faire quelques réserves de jus de fruits (difficile de résister à la tentation tant on voudrait emporter l'intégralité de ce magnifique nuancier de couleurs chez soi)… à boire, ou à regarder. Car le restaurant fait aussi office de boutique, vous pourrez bien sûr vous y procurer les fameux jus et nectars (mon must pour l'instant, framboise) mais aussi des confitures telles qu'à la tomate verte, figue orange, figue violette, myrtille sauvage…
En dehors du midi et du soir, le restaurant vous accueille à tout moment de la journée pour le petit déjeuner, le tea-time ou les dégustations de jus. La satisfaction de la maison passe visiblement par celle de ses clients, au travers de ce beau voyage gustatif.

Ce déjeuner a été tout aussi ensoleillé que Paris ce midi-là où le ciel était d'un bleu pur, entre deux averses…


Restaurant / boutique Alain Milliat, 159 rue de Grenelle Paris 7e, +33 (0)1 45 55 63 86

17 commentaires:

  1. Superbe. Je t'aurais bien accompagné ... Veinarde ^^
    Bises gourmandes et bonne fin de semaine a toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Laurence tu es un peu loin il me semble non ?
      :)

      Supprimer
  2. je vais être originale : waouuuh!! c'est beau.

    RépondreSupprimer
  3. je devrai y aller afin de contrer mon aversion pour les jus de fruits car c'est vraiment le truc que j'achète par obligation. je ne trouve aucun plaisir à boire un jus de fruits (souvent trop épais, trop sucré, écoeurant)mais en version cuisinés ils devraient me plaire. l'endroit a bonne presse auprès des blogueurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est drôle, à l'inverse j'aime ça (enfin il faut justement qu'ils soient plutôt épais :) mais n'en achète jamais.
      Mais il y en a beaucoup qui sont filtrés, très liquides, comme celui à la Mandarine par exemple. Alain Milliat différencie ainsi les jus des nectars.
      En revanche la cuisine n'est pas faite à base des jus de fruits, bien que cela doive arriver.

      Supprimer
  4. Comme je regrette d'être aussi loin de tous ces beaux endroits que tu nous fais découvrir !

    RépondreSupprimer
  5. Ça me donne très très envie d'essayer!

    RépondreSupprimer
  6. Elles sont belles ces bouteilles colorées !
    J'avais bien envie d'aller chez Alain Milliat mais notre séjour parisien a filé à une vitesse grand v...
    La prochaine fois !
    Et peut-être une rencontre avec toi si tu as envie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment, tu m'apprends comme ça que tu es venue à Paris en catimini ? bien sûr que j'ai très envie de te rencontrer, j'ai beau être bien présente dans le monde virtuel, je trouve que rien de vaut les vraies rencontres !
      vivement ta prochaine fois alors

      Supprimer
  7. Tes photos... sont splendides !!! Lumineuses !

    RépondreSupprimer
  8. Très coloré mais pas pour autant très appétissant, comme quoi ce qui est joli ne met pas forcément d'appétit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout ça est très subjectif, ça se discute :)

      Supprimer
  9. Je suis un peu comme Marie, le jus de fruit me laisse de glace, trop sucré, alors au départ, j'étais moyen motivée. Et puis voila qu'on me dit qu'ils font des supers jus de tomates alors ça y est, j'ai envie d'y faire un tour ! Merci pour ce très joli reportage (et c'est vrai qu'il a bonne presse auprès des blogueurs dis donc, je n’arrête pas d'en entendre parler).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les packagings des bouteilles sont jolis, et je trouve les jus, pour certains parfums, vraiment différents de ce que l'on a l'habitude de boire…
      il y a toujours une saveur qui donnera envie de pousser la porte de chez Milliat :)

      Supprimer