dimanche 3 janvier 2010

Pot-au-feu


Un plat d'hiver idéal pour l'après-fêtes, qui reste léger tout en étant savoureux et complet. Au gîte de bœuf et plat de côtes s'ajoutent les os à moelle et les joues, ayant cuit dans un bouillon composé de délicieux navets, de céleris et carottes du jardin, et d'herbes - thym, laurier, persil, et quelques épices (poivre noir, gros sel, clou de girofle…). L'odeur a empli la cuisine dès le matin, et ce jusqu'au déjeuner, après quelques heures de cuisson.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire