jeudi 20 novembre 2008

Le Beaujolais Nouveau fait défaut…

… ce soir au profit du Pic Saint-Loup qui est ma découverte de cet automne. Nous prendrons donc une bouteille de ce délicieux vin provenant du Clos Marie "l'Olivette" dans le restaurant Les Bas Fonds, un diner charmant pour les amoureux que nous ne sommes plus. La carte est originale, la cuisine pourrait être un tout petit peu plus recherchée comme le suggère la carte, et au vu des prix relativement élevés. On se régale des rouleaux de chèvre aux figues, accompagnés de roquette et de vinaigrette balsamique et miel, puis d'un original cheeseburger sauce roquefort avec ses galettes de pomme de terre, pour finir avec une panacotta au basilic et fraises au vinaigre balsamique. Le service est correct sachant que c'est le premier jour de la serveuse qui s'affaire en salle, ne se souvient plus si elle a mangé un parmentier de bœuf ou le plat du jour, et s'avère un peu trop présente quand on essaie de tenir une discussion intime et délicate, mais la tolérance est à l'ordre du jour. Vous trouverez les détails de la carte et des vins ici. Soirée bien plus sympathique que la tournée des bars à la recherche d'un beaujolais correct, même si l'an dernier cette soirée a marqué 2008 d'une rencontre inoubliable me concernant. Et puis je repars joyeusement avec mes cadeaux de l'Hérault, confiture aux châtaignes et gel douche à l'huile d'olive !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire